LE BOIS EST LE MAÎTRE.

Mon intérêt pour cette matière a presque toujours été. Le bois est le résultat d'un processus vivant, chaque morceau de bois a ses particularités .Il est  sensible aux conditions atmosphériques, et chaque essence ayant ses caractéristiques propres, le travailler relève à la fois d'une sensibilité manuelle et d'un savoir purement technique. Tailler le bois c'est entrer en relation avec "la matière" . Aux premières incursions de l'outil tranchant dans les fibres sèches et durcies sa réactivité va donner le tempo,  la marche à suivre.

 Les formes nées de cette recherche avec les outils sont à la fois abstraites et évocatrices.  Lorsqu'il n'est plus utile de tailler dans la matière, le bois est stabilisé  au moyen de produits de finitions. Cette  dernière étape est importante, car faisant des choix particuliers en fonction de l'objet en présence, la nature visuelle de celui-ci change sensiblement.